Un jour un vieux professeur de philosophie fut engagé pour donner un cours à des étudiants sur la gestion des priorités.
Le vieux prof leur dit : « nous allons réaliser une expérience ».
Il prit un grand pot, qu’il posa délicatement en face de lui. Ensuite il prit une douzaine de cailloux qu’il mit dans le grand pot.
Lorsque le pot fut rempli jusqu’au bord, il demanda : « est-ce que le pot est plein ? »
Tous répondirent : « oui ».
« Vraiment ? ».
Alors il prit un récipient rempli de graviers. et versa ce gravier sur les gros cailloux puis remua le pot. Les graviers s’infiltrèrent entre les gros cailloux jusqu’au fond du pot.
Le vieux prof demanda encore : « est-ce que le pot est plein ? » .
L’un des élèves répondit : « probablement pas ! »
« Bien » dit le vieux prof.
Il prit alors un bac de sable qu’il versa dans le pot. Le sable alla remplir les espaces entre les gros cailloux et le gravier.
Encore une fois il demanda : « est-ce que le pot est plein ? »
Cette fois, sans hésiter, les élèves répondirent « Non ! ».
« Bien ! » dit le vieux prof.
Il prit alors un pichet d’eau et remplit le pot jusqu’à ras bord.
Le vieux prof demanda finalement :
« Quelle grande vérité nous démontre cette expérience ? »
Un des élèves, songeant au sujet du cours, répondit : « cela démontre que, même lorsqu’on croit que notre agenda est complètement rempli, si on veut vraiment, on peut y ajouter plus de rendez-vous, plus de chose à faire ».
« Ce n’est pas cela que j’ai voulu montrer dit le vieux prof ! la grande vérité que nous montre cette expérience est la suivante : si on ne met pas les gros cailloux en premier dans le pot, on ne pourra jamais les faire entrer tous ensuite ». Il y eut un profond silence, chacun prenant conscience de l’évidence de ces propos.

Le vieux prof dit alors: « Quels sont les gros cailloux de votre vie ? »

« Votre santé ? »

« Votre famille ? »

« Vos ami.e.s ? »

« Réaliser vos rêves ? »

« Faire ce que vous aimez ? »

« Apprendre ? »

« Défendre une cause ? »

« Prendre le temps ? »

« Ou…tout autre chose ? »

 

Ce qu’il faut retenir, c’est l’importance de mettre ces gros cailloux en premier dans sa vie, sinon on risque de ne pas réussir … sa vie.
Si on donne priorité aux peccadilles, on remplira sa vie de peccadilles et l’on n’aura plus suffisamment de temps précieux à consacrer à ce qui est important .
Alors n’oubliez pas de vous poser la question : « Quels sont les gros cailloux de ma vie ?
Ensuite mettez les en premier dans le pot ».